Actus

Le dossier de presse de la 28ème édition

Le dossier de presse permet à chacun, et en particulier aux médias qui voudraient parler des Olympiades de Physique France de disposer de toutes sortes d'information.

Celui de la 28ème édition est disponible ici

Vous y retrouvez le programme de la remise des récompenses samedi 30 janvier après midi, avec des réjouissances, des conférences et démonstrations, la liste des équipes participantes, quelques descritions de travaux des équipes, les principaux parrains et mécènes des OdPF/

Le concours national de l'édition XXVIII s'est tenu sous forme de visioconférences

La crise sanitaire imposait un déroulement sous forme de visioconférences des épreuves nationales des 29 et 30 janvier 2021. L'organisation de ces deux journées c'est inspirée de celle des concours interacadémiques du 2 décembre 2020 qui se sont très bien passés.

Il était très vivement recommandé aux équipes de préparer un enregistrement vidéo de leur présentation et des expériences qu'elles vouailent présenter au concours et de les déposer sur Olymphys. Les équipes ont déposé également leur diaporama sur Olymphys un peu avant leur  passage. Il n'y a pas eu de problème important  lors des 23 visioconférences et l'utilisation de cette vidéo de secours n'a pas été nécessaire.

L'après-midi du samedi 30 janvier a été intégralmeent diffusée sous Youtube grâce à un webinaire organisé par l'université de Bordeaux.

Grâce au CNRS, trois lauréates de la XXVIe poursuivent leur recherche après le concours

Marine Tellier, Lucille Marin et Alice Rousseau, les trois anciennes élèves du lycée polyvalent Marie-Louise Dissard Françoise de Tournefeuille qui ont obtenu un premier prix au XXVIe Olympiades de Physique France et représenté la France au Concours ISEF à  Phoenix (Arizona) en 2019 ont signé leur premier publication scientifique sur la poursuite de leur recherche  sur les  dans la revue Journal of Magnetism and Magnetic Materials le 19 septembre 2020.
Lisez l'article du CNRS  et le mémoire des Olympiades de Physique France : traitements anti-tumoraux basés sur l’échauffement de nanoparticules par hyperthermie magnétique

Tournefeuille

 

Le projet Rétinac publie un nouvel article dans Le Bup

L'équipe du projet Rétinac du lycée militaire de Saint-Cyr l'Ecole, premier prix lors de la 26e édition des Olympiades de Physique France, objet d'une actu l'an dernier dans ces mêmes pages, a écrit un nouvel article dans le Bup de décembre 2020 qui complète le précédent, et qui présente l'aspect théorique du montage ainsi que les résultats et interprétations des expériences réalisées. Nous remercions l’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) de nous avoir donné l’autorisation de reproduire cet article qui est paru dans Le Bup n° 1029 de décembre 2020 (p. 1093-1105).

 

projet retignac 2

Les professeurs : Jean-Christophe JOUAN, Yves CHRIQUI et les deux élèves : Violette KUBIACZYK et Ambre DESHAYES lors de la remise des prix de janvier 2019, avec Pierre Chavel

 

 

 

Les CIA 2020 se sont passées sous forme de visioconférences

Le comité national avait décidé que les épreuves des CIA du 2 décembre 2020 se passeraient   exclusivement sous forme de visioconférences.
Ce choix était motivé par l’extrême incertitude du déroulement de l'année scolaire 2020-2021 avec une possibilité très forte que des établissements participant soient mis en quarantaine le jour des épreuves, il y avait aussi  un risque de confinement local. Il fallait donc permettre à toutes les équipes de participer au concours sans avoir cette épée de Damoclès au dessus d'elles.
Il était donc recommandé aux équipes de préparer le concours dans cette optique en prenant le plus possible de vidéos des expériences qu'elles réalisaient tout au long de leur préparation, elles pouvaient les envoyer au jury.
La présentation orale devait être enregistrée avant les épreuves et envoyée au jury, ceci pour pallier à une éventuelle panne de la visioconférence lors de l'oral.
Tous ces envois se sont effectués via la plateforme Olymphys.

Les équipes peuvaient se préparer en réalisant des expériences utilisant le smartphone comme l'a très bien présenté Julien Bobroff lors des ses magnifiques conférences confinées.

Si le centre d'accueil des CIA et les équipes le désiraient, et contrairement à ce qui a été initialement annoncé, les épreuves des CIA pouvaient être passées "en présentiel" là où la situation sanitaire le permettait, mais la possibilité de soutenir si nécessaire par visioconférence était exigée dans tous les cas comme cela a été annoncé (fourniture préalable des documents numériques nécessaires).

Cette procédure constituait également un rodage des épreuves nationales  pour tous les participants car les mêmes incertitudes concernent le concours national qui se passait également sous forme de visioconférences.

Le principe de répartition des équipes selon des centres interrégionaux était maintenu et les équipes ont été réparties selon ces centres, sans la contrainte du déplacement exceptionnellement cette année

Actus

Le dossier de presse de la 28ème édition

Le dossier de presse permet à chacun, et en particulier aux médias qui voudraient parler des Olympiades de Physique France de disposer de toutes sortes d'information.

Celui de la 28ème édition est disponible ici

Vous y retrouvez le programme de la remise des récompenses samedi 30 janvier après midi, avec des réjouissances, des conférences et démonstrations, la liste des équipes participantes, quelques descritions de travaux des équipes, les principaux parrains et mécènes des OdPF/

Le concours national de l'édition XXVIII s'est tenu sous forme de visioconférences

La crise sanitaire imposait un déroulement sous forme de visioconférences des épreuves nationales des 29 et 30 janvier 2021. L'organisation de ces deux journées c'est inspirée de celle des concours interacadémiques du 2 décembre 2020 qui se sont très bien passés.

Il était très vivement recommandé aux équipes de préparer un enregistrement vidéo de leur présentation et des expériences qu'elles vouailent présenter au concours et de les déposer sur Olymphys. Les équipes ont déposé également leur diaporama sur Olymphys un peu avant leur  passage. Il n'y a pas eu de problème important  lors des 23 visioconférences et l'utilisation de cette vidéo de secours n'a pas été nécessaire.

L'après-midi du samedi 30 janvier a été intégralmeent diffusée sous Youtube grâce à un webinaire organisé par l'université de Bordeaux.

Grâce au CNRS, trois lauréates de la XXVIe poursuivent leur recherche après le concours

Marine Tellier, Lucille Marin et Alice Rousseau, les trois anciennes élèves du lycée polyvalent Marie-Louise Dissard Françoise de Tournefeuille qui ont obtenu un premier prix au XXVIe Olympiades de Physique France et représenté la France au Concours ISEF à  Phoenix (Arizona) en 2019 ont signé leur premier publication scientifique sur la poursuite de leur recherche  sur les  dans la revue Journal of Magnetism and Magnetic Materials le 19 septembre 2020.
Lisez l'article du CNRS  et le mémoire des Olympiades de Physique France : traitements anti-tumoraux basés sur l’échauffement de nanoparticules par hyperthermie magnétique

Tournefeuille

 

Le projet Rétinac publie un nouvel article dans Le Bup

L'équipe du projet Rétinac du lycée militaire de Saint-Cyr l'Ecole, premier prix lors de la 26e édition des Olympiades de Physique France, objet d'une actu l'an dernier dans ces mêmes pages, a écrit un nouvel article dans le Bup de décembre 2020 qui complète le précédent, et qui présente l'aspect théorique du montage ainsi que les résultats et interprétations des expériences réalisées. Nous remercions l’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) de nous avoir donné l’autorisation de reproduire cet article qui est paru dans Le Bup n° 1029 de décembre 2020 (p. 1093-1105).

 

projet retignac 2

Les professeurs : Jean-Christophe JOUAN, Yves CHRIQUI et les deux élèves : Violette KUBIACZYK et Ambre DESHAYES lors de la remise des prix de janvier 2019, avec Pierre Chavel

 

 

 

Les CIA 2020 se sont passées sous forme de visioconférences

Le comité national avait décidé que les épreuves des CIA du 2 décembre 2020 se passeraient   exclusivement sous forme de visioconférences.
Ce choix était motivé par l’extrême incertitude du déroulement de l'année scolaire 2020-2021 avec une possibilité très forte que des établissements participant soient mis en quarantaine le jour des épreuves, il y avait aussi  un risque de confinement local. Il fallait donc permettre à toutes les équipes de participer au concours sans avoir cette épée de Damoclès au dessus d'elles.
Il était donc recommandé aux équipes de préparer le concours dans cette optique en prenant le plus possible de vidéos des expériences qu'elles réalisaient tout au long de leur préparation, elles pouvaient les envoyer au jury.
La présentation orale devait être enregistrée avant les épreuves et envoyée au jury, ceci pour pallier à une éventuelle panne de la visioconférence lors de l'oral.
Tous ces envois se sont effectués via la plateforme Olymphys.

Les équipes peuvaient se préparer en réalisant des expériences utilisant le smartphone comme l'a très bien présenté Julien Bobroff lors des ses magnifiques conférences confinées.

Si le centre d'accueil des CIA et les équipes le désiraient, et contrairement à ce qui a été initialement annoncé, les épreuves des CIA pouvaient être passées "en présentiel" là où la situation sanitaire le permettait, mais la possibilité de soutenir si nécessaire par visioconférence était exigée dans tous les cas comme cela a été annoncé (fourniture préalable des documents numériques nécessaires).

Cette procédure constituait également un rodage des épreuves nationales  pour tous les participants car les mêmes incertitudes concernent le concours national qui se passait également sous forme de visioconférences.

Le principe de répartition des équipes selon des centres interrégionaux était maintenu et les équipes ont été réparties selon ces centres, sans la contrainte du déplacement exceptionnellement cette année

 
Accéder au site classique
-