Le comité national avait décidé que les épreuves des CIA du 2 décembre 2020 se passeraient   exclusivement sous forme de visioconférences.
Ce choix était motivé par l’extrême incertitude du déroulement de l'année scolaire 2020-2021 avec une possibilité très forte que des établissements participant soient mis en quarantaine le jour des épreuves, il y avait aussi  un risque de confinement local. Il fallait donc permettre à toutes les équipes de participer au concours sans avoir cette épée de Damoclès au dessus d'elles.
Il était donc recommandé aux équipes de préparer le concours dans cette optique en prenant le plus possible de vidéos des expériences qu'elles réalisaient tout au long de leur préparation, elles pouvaient les envoyer au jury.
La présentation orale devait être enregistrée avant les épreuves et envoyée au jury, ceci pour pallier à une éventuelle panne de la visioconférence lors de l'oral.
Tous ces envois se sont effectués via la plateforme Olymphys.

Les équipes peuvaient se préparer en réalisant des expériences utilisant le smartphone comme l'a très bien présenté Julien Bobroff lors des ses magnifiques conférences confinées.

Si le centre d'accueil des CIA et les équipes le désiraient, et contrairement à ce qui a été initialement annoncé, les épreuves des CIA pouvaient être passées "en présentiel" là où la situation sanitaire le permettait, mais la possibilité de soutenir si nécessaire par visioconférence était exigée dans tous les cas comme cela a été annoncé (fourniture préalable des documents numériques nécessaires).

Cette procédure constituait également un rodage des épreuves nationales  pour tous les participants car les mêmes incertitudes concernent le concours national qui se passait également sous forme de visioconférences.

Le principe de répartition des équipes selon des centres interrégionaux était maintenu et les équipes ont été réparties selon ces centres, sans la contrainte du déplacement exceptionnellement cette année

Le comité national avait décidé que les épreuves des CIA du 2 décembre 2020 se passeraient   exclusivement sous forme de visioconférences.
Ce choix était motivé par l’extrême incertitude du déroulement de l'année scolaire 2020-2021 avec une possibilité très forte que des établissements participant soient mis en quarantaine le jour des épreuves, il y avait aussi  un risque de confinement local. Il fallait donc permettre à toutes les équipes de participer au concours sans avoir cette épée de Damoclès au dessus d'elles.
Il était donc recommandé aux équipes de préparer le concours dans cette optique en prenant le plus possible de vidéos des expériences qu'elles réalisaient tout au long de leur préparation, elles pouvaient les envoyer au jury.
La présentation orale devait être enregistrée avant les épreuves et envoyée au jury, ceci pour pallier à une éventuelle panne de la visioconférence lors de l'oral.
Tous ces envois se sont effectués via la plateforme Olymphys.

Les équipes peuvaient se préparer en réalisant des expériences utilisant le smartphone comme l'a très bien présenté Julien Bobroff lors des ses magnifiques conférences confinées.

Si le centre d'accueil des CIA et les équipes le désiraient, et contrairement à ce qui a été initialement annoncé, les épreuves des CIA pouvaient être passées "en présentiel" là où la situation sanitaire le permettait, mais la possibilité de soutenir si nécessaire par visioconférence était exigée dans tous les cas comme cela a été annoncé (fourniture préalable des documents numériques nécessaires).

Cette procédure constituait également un rodage des épreuves nationales  pour tous les participants car les mêmes incertitudes concernent le concours national qui se passait également sous forme de visioconférences.

Le principe de répartition des équipes selon des centres interrégionaux était maintenu et les équipes ont été réparties selon ces centres, sans la contrainte du déplacement exceptionnellement cette année

 
Accéder au site classique
-